La prépa de Julien, suite...

Publié le par Cic

La prépa de Julien, suite...

Dimanche dernier, à l'heure où les Coureurs de l'Ic s'élançaient avec leurs invités pour la sortie Téléthon, Julien avait déjà plus de 3h30 de course dans les pattes ! En effet, dès 6h00 du mat', il s'était présenté sur la ligne de départ du Grand Ménestrail de Moncontour, histoire d'ajouter 54 km à sa préparation en vue des 80 km du Mont Blanc, grand objectif de son année.

Tel qu'on le connait désormais, Julien n'a pas fait les choses à moitié. Très belle course en effet, comme il nous le raconte lui-même :

"Deuxième course de préparation aujourd'hui à Moncontour avec le Grand Menestrail. Un parcours de 54km pour un dénivelé positif de 2000m. Autant de dire que les gambettes vont chauffer !!

6h00 du matin, l’animateur fait ses dernières recommandations au micro et lance la musique, on sort de la salle de sport, direction le départ ! Il ne fait pas trop froid, une petite brise mais pas de pluie, extra ! Un fumigène annonce le départ et une farandole de lampe frontale se met petit à petit en place. 2h durant nous allons braver la nuit ! A l’approche de la première pause le jour se lève, tant mieux car ma frontale me lâche… Nous voilà au 22e km et avec lui le premier ravitaillement qui ne sera d’ailleurs que liquide ! Ces 2h30 de course se sont plutôt bien passées, on a eu le droit à nos premiers petits bains de boues ! Je recharge ma réserve d’eau et c’est reparti ! Les 10 km qui me séparent du prochain ravitaillement me paraissent longs et les cuisseaux commencent à chauffer !! Me voilà au 34e km, ravitaillement solide cette fois-ci, au menu : fruits secs, pâtes de fruits, fromage, charcuterie, orange, un vrai festin :-) , je suis sûr que ça vous fait rêver! A partir de ce moment les jambes se font plus lourdes, mais je sens que c’est plutôt une bonne journée ! Le trajet jusqu’au prochain ravitaillement sera rythmé par plusieurs gadins (terrain glissant!) et l’attaque surprise d’un grosse branche que je n’ai pas vu arrivée ! Paf le Juju, en pleine tête ! Le choc n’a pas été trop important, je repars gentiment ! 44e km, haaaaaa de nouveau un ravitaillement solide, pâtes de fruit au menu, on recharge la réserve d’eau et opopopop c’est reparti ! Là ça commence à tirer un peu…allez on positive !!! On commence par de la descente, le rythme est bon, les derniers kilomètres défilent ! Une dernière petite surprise des organisateurs : passage d’un petit cours d’eau sous un pont ! Nous voilà dans la dernière montée finale, j’y double un collègue qui avait fini juste derrière moi à Plélo, sympa de le recroiser ici ! Dernier bain de boue et je franchis la ligne d’arrivée !!! Une petite soupe bien chaude et retour au bercail. L’après midi au coin du feu va faire du bien !!

Résultat positif : 123e place sur 450 en 6h12min pour environ 700 partants.

Prochain rendez-vous en Février avec le trail Glazig et ses 45km ! Il s’agira cette fois d’un parcours sur la côte dont une partie sur les plages costarmoricaines ! Je l’avais déjà effectué l’année dernière en 5h45, l’objectif sera de faire baisser le chrono !! A très vite !!"

Vraiment super, Julien. La montée en puissance s'effectue sereinement !

Bon courage pour la suite, nous serons tous derrière toi (vu que, dorénavant, c'est plutôt dur d'être devant !).

Petit rappel pour celles et ceux qui souhaiteraient s'associer au financement du dossard solidaire de Julien pour le 80 km du Mont Blanc, et ainsi faire une bonne action en soutenant la recherche pour vaincre les maladies lysosomales :

https://www.helloasso.com/utilisateurs/froqi-920397/collectes/les-batailles-de-la-vie-ne-sont-pas-gagnees-par-les-plus-forts-ou-les-plus-rapides-mais-par-ceux-qui-n-abandonnent-jamais


Un petit clic et le reste se fait tout seul...

Commenter cet article