Et le gagnant est...

Publié le par Cic

Restera ? Restera pas ? La question était dans tous les esprits, mardi dernier, à l'heure pour les Coureurs de l'Ic, représentés pour l'occasion par le Conseil d'Administration élu en décembre, de se choisir un nouveau bureau. En effet, notre divin président Alain, maintes fois interrogé sur le sujet ces temps derniers, n'avait eu de cesse d'entretenir le mystère quant à son éventuel départ. Le mercato, comme chacun sait, est ouvert depuis le 1er janvier et effectivement l'on pouvait nourrir quelques craintes. En effet, tous les Coureurs de l'Ic étaient bien conscients qu'avoir un président de cette trempe depuis deux ans pouvait susciter des convoitises voire des jalousies ! A cet égard, ils se savaient très vulnérables si d'aventure une offre suffisamment conséquente, manne qatarie ou autre, venait à se présenter ! Grosse pression donc !

En fait, il n'en a rien été ! Sans que l'on sache s'il a été contacté ou non, Alain a tenu rapidement à rassurer la douzaine d'administrateurs présente ce soir là : oui, il acceptait de renouveler son mandat mais... à deux conditions :

- il ne resterait président que le temps d'une année ;

- le(la) vice président(e) devrait accepter de prendre sa place à l'issue de cette année.

Ah ! Ah ouais ! Bon, ben d'accord ! Didier, sur ces entrefaits, trouvant la formule plutôt pas mal, s'exclamait alors : "Et ben moi... pareil !". Super, bravo, on fait comme ça alors, Régis ayant accepté de poursuivre le secrétariat pour un dernier mandat ! Bon, on boit un coup ? D'acc...

Ah mais non, fallait trouver des adjoint(e)s avant, et des jeunes tant qu'à faire, vu qu'il(elle)s vont prendre le relais ! Aïe, beau faire le tour de table, de jeunes jeunes, il n'y en avait point trop ! Bon ben des pas trop vieux alors ! OK ça marche ! C'est alors que d'un seul élan, Françoise, Valérie et Arnaud se décidaient à plonger dans le grand bain en acceptant de devenir respectivement, vice présidente, secrétaire adjointe et trésorier adjoint. Pour compléter le tableau, la responsabilité des agapes échouait à Pascal, tandis que Denis conservait l'administration du blog. Et voilà, l'affaire était pliée !

Cette brillante élection allait immédiatement être immortalisée :

Et le gagnant est...

Dès lors, Arnaud, en ex chef agapier expérimenté, pouvait montrer à son successeur comment ouvrir les bouteilles de rosé tandis qu'Alain, ayant sans doute déjà anticipé sa réélection, proposait généreusement une part de galette à chacun :

Et le gagnant est...
Et le gagnant est...

A l'issue de la réunion, notre président reconduit adressait aux heureux(ses) élu(e)s ses plus vives félicitations ainsi que ses remerciements pour leur investissement aussi dévoué que désintéressé, laissant cependant échapper qu'en ce qui concernait les "gratifications" et autres "indemnités", il fallait voir avec Didier...!!

Commenter cet article