La Folle Néteï !!

Publié le par Cic

Samedi soir, c'était la rentrée pour tous les runners nyctalopes (meuh non, il manque pas de lettres !!) puisque se courait l'édition 2017 de la Folle Néteï à Hillion. Gros succès à nouveau cette année puisque l'épreuve des 9 km avait enregistré près de 600 inscriptions tandis que sur le 18 km, ils étaient quelque 420 courageux sur la ligne de départ.

Par chance cette année, pas de pluie, ni avant, ni pendant ! Dans le flot des concurrent(e)s du 18 km, 4 vaillantes Coureuses de l'Ic, présidente en tête !! Françoise, décidément à donf' depuis son accession au trône des Coureurs de l'Ic, avait réussi à convaincre Nathalie, Valérie et Alexandra de l'accompagner dans ce déplacement nocturne. A l'heure où nous mettons sous presse, peu d'informations sur le déroulement précis de la course, mais nul doute qu'elles ont fait leur maximum sur le parcours que l'on sait semé d'embûches, entre descentes en rappel, pont de singes, bottes de pailles etc...

Bravo à toutes les quatre, car il faut une certaine témérité pour se lancer dans cet exercice avec une visibilité réduite et qui peut se révéler relativement périlleux. Il s'en est vu s'y vautrer lamentablement à plusieurs reprises dans un passé proche... Des noms, des noms !!!! Oh là, sûrement pas !

Nos fières représentantes à l'arrivée :

La Folle Néteï !!
La Folle Néteï !!
La Folle Néteï !!

Le lendemain matin, il faisait grand jour à l'heure du départ de la sortie dominicale. Heureusement, car visiblement, pour d'aucun, le décalage horaire n'avait pas encore été tout à fait digéré ! Pour d'autres, la reprise après les libations des fêtes se révélait pour le moins délicate... Et oui, c'est ainsi, les kangourous, on peut les avoir dans les yeux ou... dans la tête, ça dépend ! Des noms, des noms !!! Naaan, je vous ai déjà dit non !!

Belle sortie de reprise donc, sur un parcours de 16 km que nous qualifierons de kéréneuresque, mais qui laissait cependant aux moins aguerris le choix de couper.

La Folle Néteï !!

Tout ce petit monde, diurnes et nocturnes réunis, est donc appelé à se retrouver vendredi soir, à partir de 19h à Plérin, pour partir à l'aventure sur les chemins défrichés par Daniel. Il ne faudra pas oublier sa frontale !

M'est avis qu'il en est quatre qui auront une longueur d'avance...

Merci à l'équipe de la Folle Néteï pour les photos d'arrivée

Commenter cet article