Le Trail des Kaos

Publié le par Cic

Coup d'essai et coup de maître ! Superbe première édition en effet que celle du Trail des Kaos, dimanche dernier, à Saint-Julien. Tout y était parfait : organisation top, accueil à l'avenant, fléchage et signaleurs nickel, ravitos "gargantuesques". Et que dire des parcours : extraordinaires, mais... sportifs !! Nul doute que cette manifestation va devenir une épreuve phare du calendrier des trails.

Une poignée de Coureu(se)rs de l'Ic ne voulait pas manquer l'occasion de goûter à cette "première", comptant bien faire coup double en assurant la promotion de la 10ème Course de l'Ic par une distribution ciblée de flyers ! C'est ainsi que Valérie, Françoise, Régis, Stéphanie, Jérôme et Denis, qui s'étaient cooptés pour un covoiturage très écologique, étaient à pied d'œuvre de bonne heure pour mener à bien l'opération :

Une fois le placardage des pare-brises effectués, il était temps de songer à la course. Valérie, avec la volonté qu'on lui connait, s'était inscrite sur le 22 km :

 

 

 

 

 

Les cinq autres compères, auxquels se joignait Amaury, petits joueurs ou trailers avertis (vus les parcours !), avaient préféré s'en tenir aux 12 km qui étaient annoncés déjà suffisamment "velus" !!

Les un(e) et les autres n'allaient pas être déçu(e)s !! Oh bouh diou, c'était chaud ! Ouh là là, la remontée dans le ruisseau depuis Sainte Anne du Houlin vers Saint-Julien ! Un vrai parcours de trail ! Bonne surprise malgré tout : moins gras qu'on pouvait le craindre. Chacun(e) s'est bien entendu appliqué(e) à faire de son mieux :

Sur le 12 km :

Françoise : 1h 16' 57''

Régis : 1h 18' 24'' (hors de question pour lui de devancer la présidente, respect oblige !)

Jérôme : 1h 27' 43''

Stéphanie : 1h 27' 46''

Amaury : 1h 37' 33''

Denis, une fois de plus en délicatesse avec sa musculature (qu'il est désormais le seul à trouver ciselée !), était contraint de renoncer après 4 km, renoncer à courir, mais pas à marcher, hélas, car point d' échappatoire depuis le fond de la vallée ! Et comme Régis, qui l'avait rejoint, lui avait clairement affiché une fin de non recevoir à sa demande de grimper sur son dos, c'est en trainant la patte qu'il a péniblement progressé avant de trouver un véhicule salutaire pour lui éviter les dernières centaines de mètres...

Valérie, quant à elle, allait en finir avec les 22 km après 2h 54' d'efforts.

Le Trail des KaosLe Trail des Kaos
Le Trail des Kaos

Bravo à nos 7 représentants et à l'année prochaine pour la 2ème édition de cette très belle épreuve !

Commenter cet article