Oh la belle 10ème !!

Publié le par Cic

Effectivement, très belle réussite à nouveau cette année que cette 10ème édition de la Course de l'Ic et du Pont de Percée. Et pourtant, c'était plutôt mal parti ! Dès les premières heures de la matinée, une belle brochette de Coureurs de l'Ic était à pied d'œuvre pour l'installation de la zone de départ (et d'arrivée). Las, c'est le moment que choisissait un "champion du monde" pour... "péter les plombs", si l'on peut dire, puisqu'au moment de brancher la rallonge du perco de café, paf, il faisait allègrement tout sauter, privant d'électricité d'un seul coup d'un seul l'ensemble de la zone. Plus de café, certes, mais plus d'ordinateur non plus, plus de sono, bref la panique totale ! Fort heureusement, Alain, pourtant "retiré des voitures" il y a quelques temps déjà, allait rapidement faire montre de son autorité en la matière et rétablissait rapidement le courant, ce qui soulageait tout le monde et sauvait du même coup Denis (le coupable du branchement intempestif) de la vindicte populaire !!

C'était donc parti pour une belle matinée de course à pied et tout se déroulait dès lors sans accroc. Les préinscriptions ayant été moins nombreuses que les années précédentes, l'équipe d'inscription s'attendait à un rush sur place. Elle était fin prête :

Ce fut bien le cas, au grand dam des binômes affectés aux non-inscrits ainsi que Yannick et Françoise, qui ont dû rentrer dans l'ordi, à une cadence infernale, tous ces nouveaux venus.

A l'approche de l'heure du départ du 20 km, 115 concurrents avaient retiré leur dossard et se présentaient sur la ligne. Le départ était donné au son du Bagad Sant Ké, emmené par notre Amaury qui, pour l'occasion, avait délaissé le maillot vert pour le... gilet vert. Superbe ambiance :

Vingt minutes plus tard, c'était au tour du peloton des 12 km de s'élancer, fort de 254 unités. Cette fois encore, le Bagad ouvrait la marche jusqu'à la poste où le départ réel était donné.

Les deux courses allaient se dérouler sans incident notable (excepté un blessé léger, malheureusement contraint à l'abandon malgré tout). Il est vrai que la température relativement fraiche et une légère humidité étaient idéales pour l'exercice. Chacun(e) ayant tout donné, les arrivées allaient se succéder.

La course des 12 km était remportée par Benoît Fanouillère, suivi d'Anthony Le Vaillant et d'Anthony Bellec. Nadine Le Vaillant l'emportait en féminines, précédant Estelle Le Gonidec et Stéphanie Le Gueut. Les athlètes étaient récompensés de fort belle manière, à la hauteur de leurs belles performances :

Les 20 km allaient également connaitre un très beau vainqueur, en la personne d'Yves Thomas, paimpolais bien connu des pelotons costarmoricains. Souvent placé mais jamais vainqueur à Pordic, il laissait éclater sa joie en franchissant la ligne. Suivait à moins de 2 minutes Benoît Calvez et un peu plus loin le tout jeune Thomas Blaise, récent vainqueur du 10 km populaire de la Corrida de Langueux et qui promet beaucoup. Chez les féminines, Valérie Monot enlevait le bouquet, devant Mélanie Toisoul et Frédérique Lotout. Très beau podium à nouveau :

Non sans avoir récompensé Yves, notre speaker officiel, et remercié chaleureusement tous les commerçants et artisans de Pordic et d'ailleurs pour leur précieux soutien, Françoise, présidente des Coureurs de l'Ic, clôturait alors cette magnifique matinée par un discours dont elle seule a le secret, et invitait toute l'assistance à "siroter" l'apéritif généreusement offert par le restaurant le Neptune de Binic. 

Venait ensuite l'heure du banquet final, servi comme à l'accoutumée par l'ami Patu, occasion pour tous les bénévoles du club et au-delà de "refaire la course", tout en savourant le délicieux couscous :

Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!
Oh la belle 10ème !!

Ne manquait que notre grand ordonnateur en chef Régis, en villégiature dans le sud, cependant admirablement suppléé par Gildas et Sonia.

Un très grand merci à toutes et tous pour cette superbe 10ème édition et, comme le veut la tradition, : eh ben, à l'année prochaine !!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article