Moins vite, moins vite !

Publié le par Cic

Tout le monde s'accorde sur ce point : les féminines des Coureurs de l'Ic n'ont pas leurs pareilles pour allier l'effort et la grâce. Même en course, elles mettent un point d'honneur â être toujours impeccables question élégance. C'est bien simple : tous les clubs alentours nous les envient. Alors ? Qu'est-ce qu'il a donc pu arriver à Lolo samedi dernier ? Très habituée à bien figurer dans les classements, elle s'est toujours montrée très vigilante quant à sa présentation et elle ne nous avait vraiment pas habitués à un tel... négligé ! Alors oui, que s'est-il passé ? Le mystère demeure entier ! Certes, on pourrait oser une explication mais est-ce la bonne ? Samedi dernier, énormes efforts pongistes obligent, la sieste de Nanard aurait duré un peu plus longtemps que d'habitude. Résultats des courses : Lolo aurait été carrément à la bourre pour se rendre sur la ligne de départ de la "Folle Néteï" à Hillion. Conduite nerveuse de Nanard, un peu moins maîtrisée qu'à l'accoutumée, tentative de raccord de maquillage dans le miroir de courtoisie du pare-soleil, et voilà le boulot :

TRAIL NUIT HILLION 11.1.14 020

Mais, bien sûr, ce n'est là qu'une hypothèse ! Allez, Lolo, c'est pas bien grave, une fois n'est pas coutume, et puis de toutes façons... il faisait nuit !!

Publié dans Actualités

Partager cet article

Repost 0

Nos compétiteurs...

Publié le par Cic

La nouvelle année à peine entamée, les Coureurs de l'Ic sont déjà sur le pont, et certains d'entre eux... en compétition ! Ainsi, samedi dernier avait lieu la 2ème édition de la "Folle néteï", petite soeur nocturne du trail "Entre Dunes et Bouchots" qui se courre traditionnellement de jour début avril à Hillion. Cette année est vraiment celle de lé réussite pour l'équipe organisatrice car les inscriptions étaient closes plus d'une semaine à l'avance. Il faut dire que le programme avait de quoi allécher : deux distances (9 et 16 km), ponts de singes, descentes en rappels, toboggans... bref de quoi s'amuser ! Sur la ligne de départ, ils étaient plus de 700 à vouloir patauger dans la nuit, et parmi eux, 2 Coureurs de l'Ic : Laurence et Philippe, comme d'hab', nos vaillants aventuriers :

TRAIL NUIT HILLION 11.1.14 002

Philippe, toujours en phase de récup' après son super exploit à la Saintélyon, se montrait raisonnable et préférait le 9 km. Il allait expédier l'affaire en 55' 52'', se classant 39e sur 272 arrivants ! Par contre, après avoir longuement hésité, Laurence s'envoyait le 16 km qu'elle devait boucler en 1h 45' 38'', terminant 234e sur 359 arrivants.

Chapeau bas, une fois de plus ! Ma parole, ils sont aussi bons la nuit que le jour, ceux-ci !!

 

Par ailleurs, revenons sur le premier dimanche de l'année, et plus précisément à Guingamp qui a été le théâtre de la 4ème édition de la "Galoupadenn des Timouns", course solidaire dont les bénéfices sont entièrement reversés à un orphelinat d'Haïti, pays affreusement touché par un séisme en 2010. Très gros succès pour cette manifestation cette année puisque ce ne sont pas moins de 800 coureurs qui se sont élancés sur les parcours de 8 et de 12 km. Là également, 2 coureurs de l'Ic avait fait le déplacement :

Pascal Galoupadenn

Pascal, qui avait délaissé pour une fois les couleurs du club pour reprendre celles de l'AS Bégard, s'alignait sur le 8 km. Il devait finir 56e sur 157 classés, dans le temps de 42' 47''. Bien Pascal !

Claude Galoupadenn

Quant à Claude, que dire ? Le pays de Guingamp, il connait, et les Guingampais aussi ! Arrivé très tôt sur place, il allait croiser beaucoup de visages connus... Et que je cause, et que je cause... Cependant, il fallait quand même songer à s'échauffer. Revenu à la voiture : aïe ! Courir sans short, sans maillot et sans runnings risquait de rendre l'opération assez délicate !! Après avoir retourné le coffre dans tous les sens, il lui a fallu se rendre à l'évidence : tout son équipement était resté à la maison !! Heureusement, un coup de fil salvateur allait lui sauver la mise et ce n'est qu'avec quelques dizaines de mètres de retard sur le peloton qu'il allait s'élancer pour effectuer la boucle de 12 km. Il terminait malgré tout son périple fort honorablement après 1h 07' 08'' d'effort, se classant 356e sur 571 arrivants. Bravo Claude, mais on te l'a déjà dit et répété : le sac, ça se prépare la veille au soir !!!

 

 (Merci à Rémy C., Alain Le D. de Phpto Passion de Ploumagoar et..... Nanard, eveljust, pour les photos !)

Publié dans Courses & résultats

Partager cet article

Repost 0

La sortie... et pis Fanny !

Publié le par Cic

SDC12734

Y a pas à dire, le club des Coureurs de l'Ic a la santé ! La preuve : ce matin, ils étaient à nouveau 33 à se présenter au départ de la sortie dominicale ! Et on ne peut plus parler de hasard maintenant puisqu'ils dépassent désormais régulièrement la trentaine chaque dimanche matin. Mais qu'est-ce qui se passe-t-il ? L'effet nouveau coupe-vent, nous en avons déjà parlé, qui les a placés d'un coup parmi les plus beaux, à défaut d'être parmi les meilleurs, ne suffit certainement pas à expliquer cet engouement aussi salutaire qu'inattendu. Alors c'est quoi t'esse ? Mystère ! Bon, ce dimanche, on pouvait toujours attribuer à la galette cette affluence ! On s'en contentera donc pour cette fois !

La galette donc, qui marque traditionnellement pour les Coureurs de l'Ic l'entrée dans la nouvelle année (eh oui : tant qu'on a pas mangé et bu un coup, y a rien de fait , n'est-ce pas !), était programmée, mais seulement après la sortie. Bon, il fallait faire comme si, alors, et notre bon président-traceur allait se fendre d'un des parcours dont il a le secret : une belle balade, pas trop longue, mais un peu quand même... Bref, c'était vraiment histoire de temporiser !

SDC12736 SDC12737

SDC12738

1h15 de "valse hésitation" plus tard, tout ce petit monde rejoignait malgré tout la salle omnisport.

Après la douche, méritée malgré tout, les mêmes, plus quelques autres, se retrouvaient à la salle Connort pour fêter l'Epiphanie. Après avoir procéder, selon une technique quasi scientifique, au partage des galettes, notre président Alain prononçait ces mots qui, une fois de plus, devaient marquer les esprits : "Bon, ben vous pouvez venir vous servir !" (on va finir par se demander qui lui écrit ses discours ?).

SDC12742

Devait s'en suivre alors un moment de franche convivialité durant lequel, nul ne peut en douter, les Coureurs de l'Ic, dans leur ensemble, se sont montrés particulièrement à leur aise :

SDC12739 SDC12743

SDC12740 SDC12744

SDC12745 SDC12746

Un grand merci à tous les coureur(euse)s présent(e)s, ainsi qu'à leurs conjont(e)s. Dimanche prochain, à l'issue de la sortie, on réfléchit à ce qu'on pourrait servir : peut-être un cassoulet ! Enfin si tout le monde est d'accord !

Publié dans Actualités

Partager cet article

Repost 0