Sortie (et arrivée) à Beauport

Publié le par Cic

Sortie (et arrivée) à Beauport

Ce matin, les Coureurs de l'Ic avait prévu de faire dans l'export, en se transportant à l'abbaye de Beauport, à Kérity Paimpol, afin d'y effectuer leur traditionnelle, mais non moins réglementaire, sortie dominicale. Pour l'occasion, Régis était désigné traceur en chef de cette sortie dont la reconnaissance avait été effectuée avec application par ses soins, il y a de plusieurs semaines déjà, aidé en cela par Didier et Christelle. Il nous conte le déroulement de la matinée par le menu :

"Après la nuit ventée de la veille, on pouvait craindre le pire pour cette sortie dominicale dans le grand nord breton. Que nenni, mon naturel optimiste et mon côté méticuleux prévoyaient le soleil là ou d'autres prédisaient cataclysme et fin du monde. Certes, pour un tel résultat, il a fallu que je paie de ma personne : moult incantations la nuit dernière entièrement nu dans le jardin (ça claquait quelque peu), deux ou trois agneaux sacrifiés sous la "super lune" cette semaine et enfin un cierge déposé tôt ce matin devant la dite abbaye construite en 1202 sous la bénédiction du pape Innocent III."

Grâce à tous ces efforts, c'est sous un temps fort clément qu'allait s'effectuer la boucle.

"Patrick qui découvrait les lieux pour la première fois avec un regard d'enfant, s'est arrêté, admiratif, au km 0, point de départ du pèlerinage de St Jacques de Compostelle. Au cours d'une envolée aussi lyrique que spontanée, la main sur le cœur, il déclamait à sa douce bien aimée :

- Pour toi, ma chérie, je ferai ce beau voyage à genoux, et atteindrai le tombeau attribué à l'apôtre St Jacques le Majeur et comme le veut la coutume, je ramènerai comme témoignage de notre voyage, des coquilles de pectens que je fixerai à nos manteau, d'où le nom de coquille St Jacques".

L'assistance était immédiatement saisie par cet instant de grâce. Jusqu'à ce que Liliane lui réponde, avec le bon sens qui la caractérise :

- Oui, ben, si tu veux bien, on s'arrêtera plutôt la la criée de St Quay, ça ira plus vite, ça coûtera moins cher et ça te laissera le temps de terminer la vaisselle" !!

Fermez le ban !!

Sortie (et arrivée) à Beauport

"De l'avis de tous, la balade était bien belle dans les bois de Beauport d'abord, l'étang de Danet, une petite pause à la chapelle de Ste Barbe à Plouézec. Puis la petite troupe a récupéré le GR 34, glissé derrière l'abbaye de Beauport sur une sentier en bord de mer pour franchir les étangs de Poulafret, et attaquer la pointe de Guilben. Bien entendu nous n'avons pas manqué de saluer les corsaires du port de Paimpol avant de rentrer à la base pour un casse croûte préparé par notre vénérable Pascal."

Sortie (et arrivée) à Beauport

"Quelle ne fut pas notre surprise, à Denis et moi, lorsque nous avons découvert les cinq belles bougies posées sur un quatre quarts d'anniversaire (une par dizaine sans doute) ? Dans le plus grand secret, Françoise et Nathalie LM avait oeuvré afin de nous aider à passer un cap difficile."

Ben voyons ! Cinq bougies par dizaine, ça fait guère plus de 50 piges !!! N'y aurait-il pas tentative de tromperie sur la marchandise ?

En attendant, un grand merci pour cette très belle sortie, Régis.

Partager cet article

Repost 0

La Décima !!!

Publié le par Cic

C'est sûr, c'est certain, c'est même définitif :

La Décima !!!

           La Guerre de Troie n'aura pas lieu !!!

Par contre, et ça, c'est tout aussi définitif :

     La 10ème Course de l'Ic, elle, aura bien lieu !!

A l'appel de notre toute fraîche présidente Françoise et de Régis, coordonnateur des éditions précédentes de la Course, les forces vives des Coureurs de l'Ic étaient conviées à se réunir, en début de semaine, afin de décider si, effectivement, on allait y aller... ou pas !

 

La Décima !!!

D'emblée, le nombre de belligérants présents témoignait d'une motivation qui ne pouvait laisser place au doute. Après une rapide introduction présidentielle, Régis, en fin stratège, allait rapidement prendre les choses en main, et amener, avec une science remarquable, les un(e)s et les autres à se prononcer, voire à s'engager. C'est ainsi que de proche en proche, l'organigramme de l'équipe d'organisation allait se constituer et les différentes commissions de travail trouver des responsables ad hoc :

La Décima !!!

Ainsi, l'affaire était pliée ! Les Coureurs de l'Ic marqueront donc dignement le 25ème anniversaire du club en organisant, le 02 juillet 2017, la 10ème Course de l'Ic et du Pont de Percée !

Pascal étant de retour après une éclipse de quelques semaines, l'assistance espérait bien trinquer après cette belle décision consensuelle, malheureusement, notre chef agapier avait laisser toutes les cartouches derrière lui !! Déception dans les rangs !!

Eh, dis donc, Pascal, va falloir s'y remettre.... !!

Partager cet article

Repost 0

Premier dimanche de novembre...

Publié le par Cic

Premier dimanche de novembre...

Très belle sortie à nouveau ce dimanche matin, à en croire Régis, toujours à donf' question cafardage (et qui, selon certaines indiscrétions, chercherait déjà à renégocier les aspects financiers de son contrat avec le blogmaster, pas gonflé çui-ci !). En effet, ce matin, rendez-vous était donné à Binic, puisque premier dimanche d'un mois impair, et donc promesse d'une belle balade... Eh ben ça n'a pas manqué, selon notre reporter dans la place :

"A Binic, c'est un peu comme à la SNCF, un L'Hôtelier peut en cacher un autre. En l'occurrence ce dimanche ils étaient deux, Eric à l'avant en locomotive, et Yannick à l'arrière, disponible pour les brebis égarées ou fatiguées. 1h40 de course et 15 km plus tard, les coureurs étaient unanimes pour reconnaitre une fois de plus le parcours de qualité mijoté par nos deux traceurs. Entre villages de pécheurs et viaduc des Pourrhis à Etables (construit comme tout le monde le sait par Harel de La Noë, d'une longueur totale de 91,8 m et d'une hauteur de 16,9 m), sur le sentier des douaniers ou dans les venelles de Binic, sur le port de Saint-Quay, rien ne pouvait arrêter les Coureurs de l'Ic. Même les nuages se sont inclinés face à l'enthousiasme de la vaillante troupe."

Belle sortie en effet, malgré la température quelque peu frisquette ce matin. Merci à Eric et Yannick, une nouvelle fois ainsi qu'à Régis qui, non content de s'acquitter aux petits oignons de sa tâche, n'omet jamais d'amener le matos des fois qu'il faudrait un double décamètre pour mesurer la hauteur d'un pont....

Premier dimanche de novembre...

Mais... premier dimanche de novembre, c'est aussi la date traditionnelle du semi marathon Saint-Pol- Morlaix, dont c'était la 44ème édition. Comme tous les ans, les Coureurs de l'Ic y avaient missionné quelques un(e)s de leurs meilleurs éléments. Cette année, c'est Valérie, Christelle, Christophe, Emilien,Yvon, Claude et Amaury qui avaient accepté de s'y coller. Selon toutes les apparences, tout s'est très bien passé pour eux. Ils sont restés au sec durant toute la course (hormis une petite averse de grêle !) et ont tous fait de leur mieux pour faire honneur au club :

Emilien : 1h 34' 54''

Yvon : 1h 39' 48''

Claude : 1h 49' 39''

Valérie : 1h 57' 51''

Christelle : 1h 58' 01''

Christophe : 2h 01' 24''

Amaury : 2h 12' 05''

Premier dimanche de novembre...
Premier dimanche de novembre...

Bravo à tous les sept, car on le sait, St-Pol-Morlaix n'est pas un semi des plus faciles !!

Partager cet article

Repost 0