Roule galette chez les Coureurs de l'Ic !!

Publié le par Cic

Roule galette chez les Coureurs de l'Ic !!

Ah ces Coureurs de l'Ic ! Pour eux, le rendez-vous de la sortie dominicale est une véritable institution. Cependant, les aléas, qu'ils soient climatiques ou du samedi soir, ont parfois raison des motivations les plus installées ! Malgré tout, force est de reconnaitre qu'il en faut peu pour leur redonner de l'allant et du courage ! Parmi les meilleures motivations, celle du ventre !

Ce matin, donc, ils étaient une bonne trente cinqtaine à l'heure habituelle, prêts à effectuer la (petite) sortie traditionnellement préalable à la dégustation de la galette des rois et du verre de cidre qui va bien avec ! La température étant revenue à un niveau plus compatible avec un métabolisme breton moyen, c'est avec enthousiasme que la troupe s'est ébranlée direction le pont de Percée. Si au bout de 45 minutes, le gros de la troupe (mais c'est qui à la fin ?) songeait raisonnablement à regagner la base, une douzaine de furieu(ses)x allait pousser plus loin l'aventure et arriver carrément à la bourre au parking. Et c'était pas le tout, comme les douches étaient en rideau à la salle, fallait rentrer chez soi !

Peu importe, ça l'a fait quand même grâce à l'efficacité de Pascal, en phase de reprise, qui après une petite promenade de 5-6 km, a préféré se ménager et est donc allé tout préparer à la Ville Robert.

Tout était donc prêt à l'arrivée des sportifs affamés, qui n'allaient pas se faire prier pour se ruer sur les parts de galette :

Roule galette chez les Coureurs de l'Ic !!Roule galette chez les Coureurs de l'Ic !!
Roule galette chez les Coureurs de l'Ic !!
Roule galette chez les Coureurs de l'Ic !!

C'était pas le tout, mais les poulets, rôtis et autres blanquettes, sur le feu depuis un bon moment, risquaient fort d'attacher dans le fond. Bon, ben, allez, salut à tous, bon dimanche et à la semaine proch....

Hopeulà ! Où c'est que vous allez comme ça ? C'est que la présidente n'a pas encore fait son discours ! Ah ? Bon, d'accord, allez, vas-y Françoise, on est tout ouie :

Meuh si, meuh si, Françoise, tu t'en sors très bien !! Et quel beau programme à venir ! C'est bien simple, les primaires ne seraient pas terminées, on aurait tous voté pour toi !!!

Merci à toutes et tous pour ce bon moment de convivialité.

Partager cet article

Repost 0

Le Trail de la Solidarité

Publié le par Cic

Ce matin, à l'heure où le gros de la troupe (c'est qui ?) s'ébranlait pour la sortie dominicale à Pordic, 4 Coureurs de l'Ic bien connus faisaient également chauffer leurs runnings à Châtelaudren, ayant répondu à l'appel du Secours Populaire et à son organisation du second trail urbain.

Le Trail de la Solidarité

Comme on le voit, Régis avait fait le déplacement. Il nous relate le déroulement de la matinée :

"Nous étions 4 vaillants coureurs du club à participer au 2ème trail urbain de la Solidarité à Châtelaudren, organisé par le Secours Populaire Français. Un parcours de 10 km sur les communes de "Châté", Plouagat et Plélo, propice à la découverte de la petite cité de caractère bretonne et des sentiers bordant le Leff (à ne pas confondre avec la Leffe, également appréciée, mais toujours avec modération, par les coureurs du club !). Une belle balade mais pas de classement pour cette course, dont les bénéfices permettront d'aider 25 familles de la communauté de communes.
Pour cette seconde édition, les organisateurs ont réuni 130 coureurs, ce qui n'est pas si mal après une première édition à 75 participants ! Un grand merci également à nos amis les Coureurs de l'Isle de Goudelin qui assuraient un balisage parfait de ce circuit."

Bravo à nos 4 Mousquetaires qui ont brillamment représenté le club ! La voie est ouverte : l'an prochain, il serait bien d'être plus nombreux à participer à cette belle course solidaire !

Partager cet article

Repost 0

Les Coureurs de l'Ic en balade nocturne

Publié le par Cic

Pour la seconde fois consécutive, vendredi soir, Daniel avait proposé à tous les Coureurs de l'Ic disponibles et volontaires de venir l'accompagner pour une balade plérinaise. Si en décembre, la boucle s'était déroulée dans la purée de Langueux, cette fois, c'était carrément à la nuit (bien) tombée que Daniel avait donné rendez-vous aux plus courageux.

Pour bien faire les choses, le rencard avait été fixé à 19h à la Pause Gourmande, le restaurant (fort bien) tenu par Brice, le gendre de Daniel (comme quoi la famille, ça sert !). A l'heure dite, la troupe était prête à s'élancer, forte de quelque 24 téméraires solidement équipés, comme on peut le constater sur la photo d'avant-match :

Les Coureurs de l'Ic en balade nocturne

C'était donc parti pour une boucle de 13 km au cours de laquelle Daniel allait montrer quelques uns des chemins d'entrainement qu'il affectionne particulièrement. Chacun(e) allait comprendre rapidement le pourquoi de sa forme jamais démentie. Le parcours allait mener l'aréopage au travers des rues, ruelles et sentiers plérinais jusqu'au point d'orgue de la sortie : la chapelle d'Argantel.

Petit intermède cultu(r)el :

Au creux de la vallée du Bachelet, la chapelle d'Argantel trône près de sa petite fontaine. La route qui y mène est un premier indice de la magie des lieux. Étroite, bordée par de grands arbres qui se touchent en leurs cimes, elle ravive les légendes bretonnes.

Datée du XVe siècle, l'édifice a ses propres mythes. Selon la légende, les mères des enfants atteints du mal de Sainte-Radegonde, trempaient leurs vêtements dans la fontaine pour les guérir. Les paysans de la région y venaient également tous les 24 juin en pèlerinage pour prier Saint-Eloi, patron des chevaux. Selon les croyances, l'eau de la fontaine avait des vertus fertiles pour leurs animaux.

Pouf, pouf, fin de l'intermède !

En groupe compact et soudé, la galopade nocturne allait s'effectuer sans incident au travers des chemins, n'était-ce la présence d'un arbre couché par la tempête et que Daniel avait négligé de tronçonner !

 

Les Coureurs de l'Ic en balade nocturneLes Coureurs de l'Ic en balade nocturne
Les Coureurs de l'Ic en balade nocturneLes Coureurs de l'Ic en balade nocturne

Après 1h30 d'efforts, la troupe au complet approchait de la Pause Gourmande. Une accélération sensible de l'allure, initiée par Régis, allait s'opérer sur les derniers hectomètres, sans nul doute imputable au... fumet de la soupe à l'oignon perceptible depuis un moment déjà !

Après une toilette de chat (normal, après une sortie nocturne !), tout ce petit monde allait prendre place pour la dégustation de la dite soupe suivie du plat de charcuterie préparés par Brice :

Les Coureurs de l'Ic en balade nocturne
Les Coureurs de l'Ic en balade nocturneLes Coureurs de l'Ic en balade nocturne

Inutile de préciser que chacun s'est attelé à l'exercice avec la même conviction que lors de la galopade, non sans avoir au préalable remercier chaleureusement Daniel et Brice pour leur super accueil et cette magnifique soirée :

Les Coureurs de l'Ic en balade nocturne
Les Coureurs de l'Ic en balade nocturneLes Coureurs de l'Ic en balade nocturne

Avec le sens de la formule qu'on lui connait, Patrick tempérait malgré tout l'enthousiasme général en faisant remarquer à son vieux pote Daniel "qu'après une sortie brumeuse où on voyait pas grand chose, et une sortie nocturne où on voyait que dalle, faudrait quand même penser à une sortie en plein jour !!".

Merci encore, Daniel, et pour la prochaine, c'est quand tu veux !!

PS : Grand jeu concours : "qu'est-ce que le mal de Sainte-Radegonde ?". A gagner : une bise de notre présidente, voire peut-être même deux !!!

Partager cet article

Repost 0

La Folle Néteï !!

Publié le par Cic

Samedi soir, c'était la rentrée pour tous les runners nyctalopes (meuh non, il manque pas de lettres !!) puisque se courait l'édition 2017 de la Folle Néteï à Hillion. Gros succès à nouveau cette année puisque l'épreuve des 9 km avait enregistré près de 600 inscriptions tandis que sur le 18 km, ils étaient quelque 420 courageux sur la ligne de départ.

Par chance cette année, pas de pluie, ni avant, ni pendant ! Dans le flot des concurrent(e)s du 18 km, 4 vaillantes Coureuses de l'Ic, présidente en tête !! Françoise, décidément à donf' depuis son accession au trône des Coureurs de l'Ic, avait réussi à convaincre Nathalie, Valérie et Alexandra de l'accompagner dans ce déplacement nocturne. A l'heure où nous mettons sous presse, peu d'informations sur le déroulement précis de la course, mais nul doute qu'elles ont fait leur maximum sur le parcours que l'on sait semé d'embûches, entre descentes en rappel, pont de singes, bottes de pailles etc...

Bravo à toutes les quatre, car il faut une certaine témérité pour se lancer dans cet exercice avec une visibilité réduite et qui peut se révéler relativement périlleux. Il s'en est vu s'y vautrer lamentablement à plusieurs reprises dans un passé proche... Des noms, des noms !!!! Oh là, sûrement pas !

Nos fières représentantes à l'arrivée :

La Folle Néteï !!
La Folle Néteï !!
La Folle Néteï !!

Le lendemain matin, il faisait grand jour à l'heure du départ de la sortie dominicale. Heureusement, car visiblement, pour d'aucun, le décalage horaire n'avait pas encore été tout à fait digéré ! Pour d'autres, la reprise après les libations des fêtes se révélait pour le moins délicate... Et oui, c'est ainsi, les kangourous, on peut les avoir dans les yeux ou... dans la tête, ça dépend ! Des noms, des noms !!! Naaan, je vous ai déjà dit non !!

Belle sortie de reprise donc, sur un parcours de 16 km que nous qualifierons de kéréneuresque, mais qui laissait cependant aux moins aguerris le choix de couper.

La Folle Néteï !!

Tout ce petit monde, diurnes et nocturnes réunis, est donc appelé à se retrouver vendredi soir, à partir de 19h à Plérin, pour partir à l'aventure sur les chemins défrichés par Daniel. Il ne faudra pas oublier sa frontale !

M'est avis qu'il en est quatre qui auront une longueur d'avance...

Merci à l'équipe de la Folle Néteï pour les photos d'arrivée

Partager cet article

Repost 0