Le Marathon de Paris... et l'after !

Publié le par Cic

marathon Paris 2014 014

marathon Paris 2014 019

Nous l'avons vu, nos valeureux marathoniens s'en sont plus que bien sortis, sportivement parlant. Même si tout ne s'est pas déroulé ausssi bien que chacun d'eux l'aurait espéré, le bilan sportif est plus que positif. Une nouvelle fois, le club peut être fier de ses représentants, au rang desquels il convient de rajouter Régine, fidèle parmi les fidèles du pavé parisien et qui, cette année encore et ceci malgré un entrainement très très "light", a bouclé le parcours en un peu plus de 6h. Bravo Régine ! Bruno quant à lui, nous a déclaré avoir croisé, durant la course, Serge Benoît, Coureur de l'Ic il y a une quinzaine d'années et désormais expatrié dans la région bordelaise. Coureur de l'Ic un jour, Coureur de l'Ic toujours ! Un salut amical, Serge !

Mais revenons à présent sur la soirée qui a vu nos coursiers fêter dignement leur belle chevauchée. Rappelons que le weekend avait été conçu "à rallonge" et qu'ils avaient décidé de demeurer sur place dimanche soir, histoire de passer un moment sympa et convivial. Question choix du resto, apparemment, ils ne sont pas allés au fast food, et l'établissement qu'ils ont choisi, sans être "bling bling", semblait être de très bonne tenue :

marathon Paris 2014 026

Aux dires des participants, la soirée fut très sympathique et chaleureuse, chacun(e), comme souvent dans cette occasion, refaisant sa course, essayant de se souvenir où il (elle) avait bien pu perdre les quelques minutes qui l'auraient définitivement fait entrer dans la légende ! Bref, la bonne ambiance ! De plus, un bon moment venait clore le diner : outre le fait que Françoise avait bouclé son tout premier marathon, voilà t'y pas qu'elle l'avait fait précisément... le jour de son anniversaire ! Il convenait donc de célébrer cela dignement :

marathon Paris 2014 028

Et c'est ainsi que, l'heure s'avançant et la fatigue se faisant bientôt sentir, nos noctambules, raisonnables comme on les connait, regagnaient leurs pénates, histoire de profiter à plein d'un sommeil réparateur :

marathon Paris 2014 016

Hélas, lors d'équipée comme celle-ci, il est rare qu'il n'y ait aucun dérapage ! Invitée à rentrer se coucher, Françoise, encore sous le coup de cette belle journée si riche en émotions, opposait un refus catégorique, arguant que ses talents de chanteuse ne pouvaient rester méconnus plus longtemps et déclarant qu'elle désirait sur l'instant en faire profiter la foule de supporters qui l'avaient déjà beaucoup applaudie le matin même. Et la voilà partie dans le métro, pour de nouvelles aventures, d'une foulée malgré tout un rien moins assurée que lors de la course :

marathon Paris 2014 030

Elle ne serait rentrée qu'au petit jour, un peu déçue de son succès quelque peu mitigé ! Allez, Françoise, ce n'est pas grave. Il est vrai qu'un premier marathon et The Voice dans la même journée, ça faisait peut-être beaucoup !!

PS : apparemment, les choses ne se seraient pas passées tout à fait ainsi ! Diantre, il faut absolument que le blogmaster vérifie ses sources...

Un grand merci à Martine pour les photos

Publié dans Actualités

Commenter cet article

BENOIT Serge 09/04/2014 21:10

Bonjour à tous,

et oui un pincement au coeur en voyant Bruno sur ce marathon,qui m'a rappelé tous ces moments de bonheur passés au sein des coureurs de l'ic,dont j'arbore encore fièrement les couleurs sur les
routes de Gironde
@+ surement, Serge....