Des Coureurs de l'Ic au Marathon de Lisbonne

Publié le par Cic

Enfin ! Après des semaines et des semaines d'efforts répétés, sorties longues et autres séances de fractionné, la récompense était enfin là hier matin pour nos vaillants marathonien(ne)s : rejoindre la ligne de départ du marathon de Lisbonne.

Des Coureurs de l'Ic au Marathon de Lisbonne

Initié par Yvon il y a plusieurs mois maintenant, ce déplacement avait aussitôt emporté l'adhésion d'un bon petit groupe d'aficionados de la longue distance. En fait, à y regarder de plus près, bon nombre de ses membres avaient déjà effectué le voyage d'Amsterdam voilà une année tout juste !

Apparemment, la course s'est déroulée de manière très satisfaisante pour toutes et tous, y compris pour Sonia, qui s'alignait sur la demi-distance. Mais laissons le soin à Yvon de nous en donner les premières infos, arrivées hier en soirée :

"Bonsoir à tous.
L'essentiel est sauf. Tout le monde est arrivé à bon port (de Lisbonne). Finalement, la météo était plutôt favorable, avec du soleil sur une bonne partie du parcours et un vent modéré latéral.
Le parcours était plutôt vallonné, avec une dernière petite bosse à 500m de l'arrivée ! Les parties du parcours en bord de mer étaient superbes : départ de Cascais à l'ouest, puis Estoril, Belem et un petit passage dans Lisbonne au 30/32ème kilomètre. La fin, avant l'arrivée au Parque de Nacoes, était cependant moins belle.
Côté résultat, Bertrand, pour son premier marathon assure plutôt avec un temps de 3h 27' 42''; suivent Nathalie LT en 3h 44' 00'', Françoise en 3h 52' 42'', Isabelle 4h 01' 41'' et Nathalie LM 4h 09' 12''.
Alain termine en 3h 58' 49''. Quant à moi, à cause de soucis musculaires au 30ème km, je finis en 3h 56' 34''. De son côté, Sonia boucle son semi-marathon en
2h 14' 25''.

Voilà. Dès ce soir, les affaires plus sérieuses commencent : apéritif à l'appartement, puis restaurant... Bonne soirée !"

Des Coureurs de l'Ic au Marathon de Lisbonne

Un grand bravo à toutes et tous pour leurs performances, sur un parcours qui, selon les apparences, n'était pas des plus faciles.

Comme toujours aux Coureurs de l'Ic, les affaires réellement sérieuses semblaient ne devoir commencer qu'après la course : on ne change pas une équipe qui gagne, n'est-ce pas ?...

Nous patienterons donc pour connaître tous les détails de cette nouvelle épreuve...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article